Wandelingen door Luik

Trefwoorden
Sorteer-
Voortbeweging
Afstand
Moeilijkheid
Duur
Bois de la Marchandise (Seraing)
blur-effect
Bois de la Marchandise (Seraing)
Bois de la Marchandise (Seraing)
Bois de la Marchandise (Seraing)
marqueur-circuit

Bois de la Marchandise (Seraing)

Krediet : Commune de Seraing

Balade assez étonnante. Vous y verrez comme curiosité la campagne de Seraing et la Lize (Lyse), ruisseau qui serpente au pied du Chèra. Vous aurez l’occasion de voir des vaches dans les environs de la tour d’aération de l’ancien fort de Boncelles.

3 h
Gemiddeld
5.9 km
0 m
0 m
marqueur-circuit
Selecteer de achtergrond kaart
CARTES / IGN
CARTES / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
OPEN STREET MAP
OPEN STREET MAP
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - HYBRIDE
GOOGLE MAP - HYBRIDE
PLAN / IGN
PLAN / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
PARCELLES CADASTRALES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
IGN BELGIQUE
IGN BELGIQUE
Tours in de buurt
Bezienswaardigheden in de buurt

Uitgangspunt

153 Rue de la Forêt
4100 Seraing
Lat : 50.59295Lng : 5.51278
Poi picture
Bois de la Marchandise

Vous abordez le bois de la Marchandise : partie de la forêt réservée à l’évêque dès le XIIIe siècle et ainsi dénommé Bois de l’Évêque sous l’Ancien Régime. Pourquoi Marchandise ? Parce qu’on y trouvait des minières de fer, à Seraing, il s’agissait du chemin vicinal numéro 44 dit voie de la Marchandise. Il allait de la rue Michel à la limite de Seraing.

153 Rue de la Forêt 4100 Seraing
- Maison du tourisme du Pays de Liège -
- Maison du tourisme du Pays de Liège -
Poi picture
Bois de la Vecquée

Le bois de la Marchandise fait partie du bois de la Vecquée. Vecquée : l’origine du wallon vèkêye, dont le nom proviendrait peut-être de son appartenance à l’évêché liégeois de Cornillon (ancienne propriété des Prémontrés de l’abbaye de Cornillon à Liège).

Jadis, les habitants allaient dans la forêt faire leur chargement de bois al vèkêye selon la mesure et conditions établies par la Coutume. Au milieu du XVIIIe siècle, la haute futaie de la Vecquée n’était plus en état de satisfaire les besoins de chacun. Le bois de la Vecquée fut ensuite vendu pour une grande partie à l’état.

439 N683 4100 Seraing
- Maison du tourisme du Pays de Liège -
- Maison du tourisme du Pays de Liège -
Poi picture
Bois sérésiens

Les bois sérésiens se conjuguent ainsi au gré des lieux-dits en Wallon (Bé Bon Diu, Cou di dj’va, Voye des Dreuts Omes…), des animaux, des fleurs, mais aussi de toute la vie qui a animé ces espaces verts pendant de nombreuses années, notamment la chasse. Interdite dans les bois de Seraing depuis 1972, il y a, cependant, lieu, ponctuellement, à des battues annoncées suite à la prolifération des sangliers et des dégâts qu’ils causent tant dans les jardins que dans les lieux publics.

769 Rue du Fort 4100 Seraing
- Maison du tourisme du Pays de Liège -
- Maison du tourisme du Pays de Liège -
Poi picture
Rue du Commandant-Charlier

En séance du 10 août 1889, le conseil communal de Boncelles a débaptisé la ruelle Michel pour lui donner le nom de rue des Fortifications, dénomination transformée par l’usage en rue du Fort.

Cette rue porte maintenant le nom du Commandant Charlier et est le prolongement de la rue du Fort dénommée ainsi parce que indicative de la direction du fort de Boncelles, construit en exécution de la loi du 27 juin 1887. Cette route relie le quartier de la Chatqueue à Boncelles.

143 Rue du Commandant Charlier 4100 Seraing
- Maison du tourisme du Pays de Liège -
- Maison du tourisme du Pays de Liège -
Poi picture
Fort de Boncelles

Tout comme les 12 forts ceinturant Liège, le fort de Boncelles a été pensé par le Général Henry-Alexis Brialmont. Ces constructions font suite à la guerre de 1870. Les 12 forts de Liège ont été construits entre 1888 et 1892 pour faire obstacle à une invasion possible venant d’Allemagne.

Pour la première fois dans l’histoire de notre pays, le béton fut employé en grande quantité. Nous faisions figure de précurseur. Il s’agissait d’un grand fort armé de 2 canons jumelés de 150 mm sous coupole, de 4 canons de 120 mm répartis dans 2 coupoles et enfin de 2 coupoles armées chacune d’un obusier de 210 mm.

Quatre tourelles à éclipse protégeaient des pièces à tir rapide. Le sous-sol de Boncelles étant fortement aquifère, il n’a pas été possible de creuser le réseau inférieur.

71 Rue du Commandant Charlier 4100 Seraing
- Maison du tourisme du Pays de Liège -
- Maison du tourisme du Pays de Liège -
Poi picture
1914

En 1914, la Belgique qui voulait conserver sa neutralité, n’accepta aucunement le passage d’armées étrangères sur son territoire. L’armée allemande donna alors un ultimatum de 24 heures à notre nation. Passé ce délai, elle s’accordait le droit de traverser notre pays. Le 4 août, la bataille de Liège commença face à l’avant-garde de la 43e brigade allemande.

Le fort de Boncelles participa activement à un fait de l’histoire remarquable pour notre région : la résistance héroïque du Sart-Tilman. Ce sacrifice a donné lieu à la reconnaissance par la France de nos héroïques combats, décernant à la ville de Liège la légion d’honneur.

En 1940, notre pays fut à nouveau confronté à la guerre. Le vendredi 10 mai, les armées allemandes violaient notre neutralité et les forts de Liège allaient à nouveau se défendre et résister face à un adversaire supérieur en nombre et en armement.

La bataille était perdue d’avance pour notre armée, mais l’esprit de sacrifice et de patriotisme a fait que le fort de Boncelles a résisté à nouveau et n’a pas capitulé. La résistance du fort est un symbole pour notre région. Il est de notre devoir de respecter ce sacrifice.

23 Voisinage de la Tour 4100 Seraing
- Maison du tourisme du Pays de Liège -
- Maison du tourisme du Pays de Liège -
Poi picture
Tour d'aération

La tour d’aération du fort de Boncelles s’observe de loin. Vestige des deux guerres mondiales, criblée d’impacts elle laisse entrevoir son dense maillage d’acier.

4100 Seraing
- Maison du tourisme du Pays de Liège -
- Maison du tourisme du Pays de Liège -
Poi picture
Tour Europe et ruisseau

Dans la partie du bois très aérée, à gauche, sur la colline opposée, on aperçoit le building Europe. Cette construction érigée en 1968 par la société d’habitations sociales la Maison sérésienne est haute de 72 m et compte 24 étages. De la terrasse (non accessible sauf accord de la société), par temps clair, on peut apercevoir la basilique de Tongres.

Un peu plus loin, vous croisez un ruisseau qui, à tous moments de l’année est actif. En effet, le plateau de Boncelles est un important aquifère. Durant cette balade dans les bois de la Marchandise vous rencontrerez des arbustes de houx et des massifs de fougères, végétaux sujets de légendes.

36 Voisinage de la Tour 4100 Seraing
- Maison du tourisme du Pays de Liège -
- Maison du tourisme du Pays de Liège -
Poi picture
Houx et fougères

Le houx, selon la religion catholique, doit ses lettres de noblesse aux services qu’il aurait rendus à la Sainte Famille. Lorsque les soldats d’Hérode qui la poursuivaient s’en approchèrent dangereusement, le houx aurait étendu ses branches pour cacher, mère, père et enfant.

Issue de la foudre, la fougère, dont la graine était jadis recueillie le jour de la Saint-Jean en observant un rituel magique, passait aux yeux des anciens pour protéger du tonnerre et dompter le diable. Jamais feuille n’eut plus de ressemblance avec une plume que celle de la fougère dont le pied coupé transversalement ressemble assez nettement à un aigle à deux têtes.

4100 Seraing
- Maison du tourisme du Pays de Liège -
- Maison du tourisme du Pays de Liège -
User picture
Maison du tourisme du Pays de Liège